Et maintenant ?

Aller en bas

Et maintenant ?

Message  7aucoeur le Mar 18 Mar - 16:26

Nouveau rendez-vous électoral, les élections municipales et cantonales ont donné dans l’Oise, dans notre pays, une large victoire à la gauche. Les analyses se succèdent mêlant le caractère local et/ou nationale de ces scrutins de mars 2008.


Un an après le tsunami sarkozyste, voilà le raz de marée socialiste ! La vie politique française se résume depuis deux décennies à ces phénomènes cycliques, symptômes d’une crise de confiance dans le politique[/b]. Ces symptômes traduisent aussi une peur sourde partagée par de nombreux Français, par de nombreuses familles , celle que nous ne sommes plus acteurs de notre propre vie, que nous nous sentons incapables de réagir de façon exemplaire à cette mutation sans précédent de la mondialisation. L’absence de travail, le stress du travail consomment nos vies, comment alors corriger le tir d’un siècle qui a vu tout s’accélérer ?

Cette peur sourde transpire des résultats électoraux : si une majorité de Français a cru en la rupture proposée par Nicolas SARKOZY, une majorité a pensé aujourd’hui que seule la gauche pouvait localement atténuer les effets de cette rupture. Ce n’est pas un paradoxe, juste une confirmation de ce mal être de notre démocratie.
Beaucoup de Français ont conscience que les réformes de santé, de l’université, des retraites... sont nécessaires, que l’équilibre budgétaire doit être recherché. Mais ils sont contre des réformes socialement inégalitaires, des réformes non négociées, un volontarisme étatique qui se traduit par un désengagement de l’Etat.


Dans ces conditions, je suis convaincue qu’il nous faut changer d’attitude à la fois dans l’écoute des citoyens et dans notre réflexion sur l’Etat et le bien commun. Certains, nombreux, pensent que la politique c’est technique, oubliant que le rôle de l’élu est d’incarner une vision, présenter un projet à bâtir ensemble et susceptible de mobiliser l’enthousiasme de tous, de nos villages jusqu’au plus haut sommet de l’Etat.


Il nous faut donc passer à l’action : comment faire ? C’est simple, il nous faut bouger les lignes, créer la dynamique qui engendrera l’action, l’action qui engendrera la confiance. Et quand la confiance est là...
Je vous invite donc à vous engager pleinement, à mettre votre coeur, votre esprit, vote âme au service du Mouvement Démocrate et de cette nouvelle façon d’envisager la politique. Comme le disait si bien Corinne LEPAGE, sur France Inter, hier : « On ne construit pas une force indépendante de la droite et de la gauche sans que cela soit très difficile ». Mais si le sommet le plus étroit de la crête est le plus dangereux, c’est aussi celui d’où la vue est la plus belle.


Le moment est maintenant venu de nous retrouver, de nous fédérer pour redessiner ensemble nos territoires de vie, notre pays. Le moment est venu de nous organiser, de définir notre stratégie, de construire notre projet. Le moment est venu plus que jamais de s'engager !

Alors que tous ceux qui veulent activement construire un MoDem Oise d'Avenir se manifestent sans tarder auprès de Bernard Mananès, président des Jeunes Démocrates) ou de moi-même.


Christelle DINARD

Présidente MoDem Oise
[b]

7aucoeur

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 50
Section : Clermont
Date d'inscription : 04/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et maintenant ?

Message  Bernard le Mer 19 Mar - 16:46

Tout à fait d'accord avec toi Christelle, et j'irai même plus loin.
Notre mouvement est jeune, mais il a déjà démontré sa capacité à fédérer autour de lui de nombreuses adhésions, de nombreux votes. Si la vague orange s'est transformée en écume, c'est parce que nous n'avons pas su trouver des idées clairement démocrates qui pourraient trancher avec les solutions stéréotypées des deux autres grandes formations politiques. Si nous ne réfléchissons pas à ce que c'est que d'être démocrate, si nous ne trouvons pas notre propre chemin alors nous serons constamment ballotés entre droite et gauche et nous serons condamnés à n'être qu'une force d'appoint.
Il nous faut écouter les citoyens, entendre ce qu'ils ont à dire, hors de tout clivage pour pouvoir, enfin, en tirer la "substantifique moelle" et trouver de vraies réponses à leurs vrais problèmes. C'est un travail aride, ardu qui nous attend, mais nous ne ferons rien sans ce minimum d'attention républicaine envers un peuple qui ne croit plus en l'action politique. A nous de leur prouver que la res publica vaut encore quelque chose, à nous d'aller les chercher par la main, en nous d'en faire des militants, et, plus encore, à nous d'en faire des citoyens actifs.

Bernard

Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 42
Section : Beauvais
Ville : Beauvais
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et maintenant ?

Message  aber le Lun 24 Mar - 3:29

Ton analyse est bonne Christelle
En plus tu écris bien.

tu devrais passer plus souvent. Wink

aber

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 42
Section : COMPIEGNE
Date d'inscription : 08/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et maintenant ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum